Le message émouvant de la co-fondatrice de Make-A-Wish

27 avril 2021

Mon fils Christopher avait 4 ans lorsque sa maladie a été diagnostiquée. Les médecins ont dit qu’il ne lui restait plus que 3 ans. La nuit qui a suivi, je me suis fait le serment de lui permettre de vivre une vie en trois ans.

Chris a toujours souhaité devenir un officier de police, mais je savais que c’était quelque chose que je ne pouvais pas réaliser moi-même. Vers la fin des trois années, j’ai fait appel à un groupe d’amis et des officiers sont venus réaliser son voeu le plus cher. Quand Chris est allé se coucher le soir même, il a gardé le badge dans sa main. Cela s’est passé le 29 avril 1980. Le 3 mai, entouré de son uniforme et de tous ces objets de policier, Chris est parti.

Je crois qu’on est tous sur cette terre pour une raison, et je suis convaincue que la raison de Chris était Make-A-Wish.

Il y a eu un engouement né du vœu de Chris. Nous avons alors décidé de recommencer, parce qu’il y a beaucoup d’enfants qui ont besoin de réaliser leur vœu. Dès lors, le mouvement a pris de l’ampleur, tout le monde voulait en faire partie.

Cela fait plus de 40 ans que Chris a réalisé son vœu, et je suis toujours stupéfaite que le vœu de ce petit garçon ait impacté autant de vies.

Merci d’avoir perpétué l’héritage de Chris pour des milliers d’autres enfants.

Pour nous aider à transformer des vies, faites un don !